MALI : Quand l’histoire s’emballe

MALI : Quand l’histoire s’emballe

Des pro-putschistes et autres « conventionnistes » persistent et signent en tenant, comme si de rien n’était, leurs assises pour sortir de leur chapeau un président, leur président, en vue de conduire la transition. C’est un acte de défiance d’une rare violence, lancé non seulement à la CEDEAO, mais aussi à toute la communauté internationale. Assurément, l’histoire s’emballe au Mali et il faut craindre des lendemains de braise et de pleurs pour ce pays jadis paisible et paré de gloire. On croyait le Mali divisé en deux. Désormais, avec les « Conventionnistes », le pays de Soundiata Keita est divisé en trois. Si on n’y prend garde, ce sera un pandémonium sinon une pétaudière dont nul ne peut prédire ou entrevoir l’ampleur des effets maléfiques. On est en droit de se demander si ces « Conventionnistes », ces pro-putschistes aiment le Mali.

Cliquez ici pour lire la suite