Concours du meilleur projet de film documentaire sur les droits humains et la liberté d’expression

Concours du meilleur projet de film documentaire sur les droits humains et la liberté d’expression

REGLEMENT INTERIEUR

 

Art.1 : Objectif

L’association Semfilms, organisatrice du festival « Ciné Droit Libre », lance un prix qui récompense le meilleur projet de film documentaire sur les droits humains. Ce prix vise à soutenir la production (tournage et post-production) du meilleur projet qui sera retenu. L’association s’engage à accompagner le candidat primé et de produire ou co-produire son film.

 

Les objectifs poursuivis sont :

a) Stimuler des jeunes réalisateurs burkinabè afin de produire des films de qualité professionnelle sur les droits humains et la liberté d’expression

b) Offrir un cadre d’apprentissage aux jeunes Burkinabè qui souhaite embrasser la carrière de cinéaste

 

Art.2 : Candidatures

Les candidats à ce concours doivent être des jeunes réalisateurs ou stagiaires, jeunes journalistes, étudiants en journalisme, communication ou cinéma, sans distinction de nationalité, de race, de sexe, d’âge et de niveau.

La seule condition au candidat est de résider au Burkina au moment de la mise en œuvre de son projet.

 

Art.3 : Lieu de réalisation des projets de film

Les projets retenus doivent être réalisés au Burkina, siège de l’association Semfilms qui organise le festival « Ciné Droit Libre »

 

Art.4 : Les domaines couverts

Les projets de films doivent aborder un ou plusieurs des sujets ayant trait à :

a) la violation des droits humains

b) la défense des droits humains et des défenseurs des droits humains

c) la protection et la promotion des droits des personnes fragiles (enfants, femmes, personnes handicapées, minorités etc.)

d) la libre expression des citoyens sur le plan politique, économique et sociale

e) le travail des journalistes et la liberté de la presse

 

Art. 5 : Les formats et genre de films éligibles

Le concours du meilleur projet de film est ouvert seulement au film documentaire (moyen ou long, de 26 à 52 mn). Les projets de courts ou long métrage fiction, ainsi que de film d’animation et les feuilletons ne seront pas pris en compte.

 

 

Art.6 : Présentation du projet et documents à joindre

Les projets doivent être saisie et imprimé au format A4 bien présenté.

Tout projet doit contenir les éléments suivants :

 

1) une note d’intention du candidat, précisant la motivation et l’engagement personnel à réaliser le film et pourquoi le candidat pense être la personne qui peut mieux réaliser le projet. Le candidat doit aussi motiver le choix et la pertinence de son sujet.

2) Un traitement le plus détaillé possible (à valeur de scénario), décrivant le sujet, les acteurs qui interviendront dans le film, la façon cinématographique de traiter le sujet etc.

3) Un CV du candidat

5) Une fiche technique, qui fait ressortir le titre provisoire du film, la durée prévue, la/les langues, le nom du réalisateur, et enfin un résumé en quelques lignes du sujet traité.

 

Art.6 : Critères de sélection

Pour être retenu le projet doit :

– être original

– traduire l’engagement personnel du réalisateur

– être réalisable en espace d’une année à partir de la date de notification du prix

– porter sur un ou plusieurs thèmes définit à l’article 4.

 

 

Art.7 : Le jury et procédures de sélection

Le jury sera composé de quatre membres : un réalisateur professionnel, un journaliste, un activiste des droits humains et un représentant de l’association Semfilms.

Une présélection sera faite à une semaine de la tenue du festival Ciné Droit Libre et retiendra les cinq (5) meilleurs projets. Ces projets seront soumis au jury. Les cinq dossiers seront présentés sous forme de « pitch », c’est à dire : chaque porteur de projet viendra présenter son projet devant le jury et répondre aux questions et remarques des membres du jury. La date du pitch sera communiquée aux cinq finalistes. Le pitch est ouvert au grand public et se déroulera lors du festival Ciné Droit Libre à Ouagadougou.

La proclamation du prix aura lieu à la clôture du festival. Les décisions du jury sont sans appel.

 

Art.8 : La valeur du prix et les conditions d’utilisation du prix

Un seul prix est attribué à chaque édition. Le lauréat du meilleur projet de film recevra sous forme de soutien à la réalisation, une somme d’une valeur de trois millions (3.000.000) Francs CFA. Un cahier de charge viendra préciser les conditions et les modalités pratiques d’utilisation. Semfilms accompagne le projet primé dans la recherche d’un financement complémentaire pour l’aboutissement du projet. Semfilms s’engage également à apporter un accompagnement dans la production du film, éventuellement en partenariat avec une autre maison de production.

 

Art. 9 : Délais et lieu de dépôt

Le délai de dépôt des dossiers de candidature est fixé au vendredi 22 juin 2012. Les dossiers doivent être déposés sous plis fermé avec la mention « Concours Ciné Droit Libre » au siège de l’association Semfilms, sis au 1200 Logements, face au CAMES, soit envoyé par la poste à l’adresse suivante : Association Semfilms Burkina, 09 BP 1308, Ouagadougou 09, Burkina Faso.