L’homme et sa place dans la création

L’homme moderne est persuadé qu’il doit avoir la première place dans la création de Dieu. N’est-il pas en effet un dieu en miniature comme l’attestent toutes les « grandes religions » ? Et même ces religions lui assignent de « dominer » et de « soumettre » toute la création, mais aussi le rôle ô combien noble, de poursuivre l’œuvre divine ! Et …

L’homme et sa place dans la création

L’homme moderne est persuadé qu’il doit avoir la première place dans la création de Dieu. N’est-il pas en effet un dieu en miniature comme l’attestent toutes les « grandes religions » ? Et même ces religions lui assignent de « dominer » et de « soumettre » toute la création, mais aussi le rôle ô combien noble, de poursuivre l’œuvre divine ! Et …

L’homme et sa place dans la création

L’homme moderne est persuadé qu’il doit avoir la première place dans la création de Dieu. N’est-il pas en effet un dieu en miniature comme l’attestent toutes les « grandes religions » ? Et même ces religions lui assignent de « dominer » et de « soumettre » toute la création, mais aussi le rôle ô combien noble, de poursuivre l’œuvre divine ! Et …

L’homme et sa place dans la création

L’homme moderne est persuadé qu’il doit avoir la première place dans la création de Dieu. N’est-il pas en effet un dieu en miniature comme l’attestent toutes les « grandes religions » ? Et même ces religions lui assignent de « dominer » et de « soumettre » toute la création, mais aussi le rôle ô combien noble, de poursuivre l’œuvre divine ! Et …

L’ombre et la proie

Les dirigeants du monde actuel sont devenus fous. Ils passent le plus clair de leur temps à confondre les choses, même celles qu’un enfant sorti de la puberté est capable de déceler comme « inconfondables ». De cette manière, les hommes qui réfléchissent en viennent à être perturbés dans leur démarche intellectuelle. Donnons un exemple pour montrer cette …

L’ombre et la proie

Les dirigeants du monde actuel sont devenus fous. Ils passent le plus clair de leur temps à confondre les choses, même celles qu’un enfant sorti de la puberté est capable de déceler comme « inconfondables ». De cette manière, les hommes qui réfléchissent en viennent à être perturbés dans leur démarche intellectuelle. Donnons un exemple pour montrer cette …

L’ombre et la proie

Les dirigeants du monde actuel sont devenus fous. Ils passent le plus clair de leur temps à confondre les choses, même celles qu’un enfant sorti de la puberté est capable de déceler comme « inconfondables ». De cette manière, les hommes qui réfléchissent en viennent à être perturbés dans leur démarche intellectuelle. Donnons un exemple pour montrer cette …

Pouvoir en Afrique : l’ordre ancien et le nouveau monde.

Les turpitudes, les coups bas, les déclarations mensongères, les crocs-en-jambes, les marches réprimées et les contremarches plébiscitées au Burkina Faso depuis déjà quelques temps, feraient sourire Soumangourou Kanté, le roi-forgeron, souverain incontesté du Sosso. « Pourquoi sont-ils devenus aussi inintelligents ? », s’exclamerait-il ! Et il aurait eu raison, tant qu’il n’aurait pas compris que ses petits fils ont emprunté …

Pouvoir en Afrique : l’ordre ancien et le nouveau monde.

Les turpitudes, les coups bas, les déclarations mensongères, les crocs-en-jambes, les marches réprimées et les contremarches plébiscitées au Burkina Faso depuis déjà quelques temps, feraient sourire Soumangourou Kanté, le roi-forgeron, souverain incontesté du Sosso. « Pourquoi sont-ils devenus aussi inintelligents ? », s’exclamerait-il ! Et il aurait eu raison, tant qu’il n’aurait pas compris que ses petits fils ont emprunté …

Pouvoir en Afrique : l’ordre ancien et le nouveau monde.

Les turpitudes, les coups bas, les déclarations mensongères, les crocs-en-jambes, les marches réprimées et les contremarches plébiscitées au Burkina Faso depuis déjà quelques temps, feraient sourire Soumangourou Kanté, le roi-forgeron, souverain incontesté du Sosso. « Pourquoi sont-ils devenus aussi inintelligents ? », s’exclamerait-il ! Et il aurait eu raison, tant qu’il n’aurait pas compris que ses petits fils ont emprunté …